Catégories
Qu'est-ce que l'affacturage ?

Edebex

Dans le secteur encore peu saturé de l’affacturage en ligne, un factor s’impose aujourd’hui comme une référence auprès des entrepreneurs. Il s’agit du factor indépendant belge, Edebex. Effectivement, depuis sa création, cet affactureur en ligne offre une solution rapide, sûre et efficace aux entreprises et professionnels qui souhaitent financer leur trésorerie. En plus, son mode de fonctionnement se révèle relativement simple. Tout de suite les détails.

Edebex, un factor indépendant discret

Fondée en 2013, la fintech bruxelloise Edebex s’inscrit à l’heure actuelle comme un acteur incontournable dans le domaine de l’e-affacturage dans l’Hexagone. Et ce, malgré sa grande discrétion par rapport à d’autres plateformes d’affacturage en ligne. Membre de la communauté Fintech Belgium, cette place de marché ouverte a été créée par Xavier Corman, Aïssa Laroussi, David Van der Looven et Jon McLennan. En plus de sa présence en France et en Belgique, elle opère également dans d’autres pays européens. Elle propose ainsi son service de factoring 2.0 aux entreprises localisées au Portugal, aux Pays-Bas et au Luxembourg.

Il faut savoir que le total des factures financées par Edebex jusqu’à présent s’élève à 438 099 507 €. Le succès de cet affactureur indépendant s’explique notamment par la rapidité du processus. Mais encore, il promet une solution de financement professionnel innovante, plus accessible et plus flexible que l’affacturage classique. Cela, comme l’indique son slogan : « Innovative Cash Flow Solution ».

Bon à savoir

La fintech a déjà été récompensée à maintes reprises depuis sa création :

  • « Seal of Excellence » de la Commission Européenne
  • Finaliste pour le prix de l’Entreprise prometteuse de l’année par Ernst & Young en 2017
  • Digital First — Meilleures startups de Belgique en 2017
  • Meilleure Place de Marché pour Entreprises (Best B2B Financing Marketplace 2018) par la Finance Awards 2018

Pourquoi passer par cette plateforme d’affacturage pour la cession de ses créances commerciales ?

Edebex est un factor belge qui séduit de plus en plus de professionnels et d’entreprises en France et dans d’autres pays. Ce n’est pas étonnant si l’on prend en compte ses nombreux avantages.

Edebex, la promesse d’un processus rapide

Comme mentionné plus haut, la fintech se démarque par son processus rapide. En effet, la cession de ses factures clients BtoB s’effectuer en quelques clics seulement. En fait, tout le processus (de l’inscription sur la plateforme à la mise en vente des factures) peut tout à fait s’opérer en une journée. Quant à la réception des fonds, elle se fait en moyenne dans les 48 h qui suivent la cession. Au plus tard, il faut compter 72 h avant de recevoir les fonds sur le compte pro ouvert au nom de l’entreprise.

Une solution de financement professionnel accessible

Cette plateforme d’affacturage en ligne se distingue aussi par son accessibilité. Effectivement, elle s’adresse à toutes les structures, plus particulièrement les TPE et PME. Elle ne prend d’ailleurs en considération que la solvabilité du client professionnel de l’entreprise, et non celle de cette dernière. Ainsi, peu importe la situation financière de la structure qui souhaite céder ses créances commerciales, elle peut parfaitement bien passer par Edebex pour financer ses besoins immédiats de trésorerie. D’ailleurs, elle est au service de tous les professionnels, quel que soit leur secteur d’activité (IT, transport, construction…).

À noter que pour connaître la solvabilité du client de l’entreprise, le factor belge se base sur les scores fournis par l’assureur-crédit Euler Hermes. Deux cas de figure peuvent alors se présenter :

  • Le score de solvabilité est inférieur au minimum requis par Edebex, la facture inhérente au débiteur ne peut pas être mise en vente sur la plateforme
  • Le score de solvabilité est supérieur ou égal au minimum requis par l’affactureur, la mise en vente de la facture est possible

Dans ce second cas, Edebex complète la première analyse par la réalisation de contrôles supplémentaires.

Des tarifs transparents

Cette marketplace ouverte a également la cote en raison de la transparence de sa tarification. De fait, elle se rémunère à partir de plusieurs commissions :

  • Les frais fixes annuels
  • Les frais de mise en vente des factures
  • Un pourcentage à la cession effective de la facture (à partir de 1,5 %)

Ce dernier élément varie ainsi en fonction de plusieurs points. À savoir les caractéristiques de la facture, la qualité du client de la structure et le volume de factures vendues. Dès lors, plus l’entreprise cède ses créances commerciales auprès de la plateforme, moins le pourcentage est élevé.

Bon à savoir

Edebex permet d’établir soi-même le prix de vente de ses factures clients. Dans cette optique, la fintech peut lui apporter assistance et conseils en vue de définir un coût de cession en adéquation avec les paramètres des créances.

Autres avantages du factor belge

Edebex, c’est également l’assurance de :

  • Ne pas fournir de caution ni de garantie personnelle
  • Se libérer de certaines démarches administratives (dépôt de dossier et rencontre avec un comité de crédit)
  • Ne vendre que les factures de son choix (l’affactureur ne gère qu’une seule partie du poste client de l’entreprise)
  • Trouver des acheteurs pour ses créances commerciales

En outre, la fintech propose une solution d’affacturage sans engagement sur la durée ou sur le montant.

L’affacturage en ligne avec Edebex : comment ça marche ?

Concrètement, Edebex est une plateforme qui met en relation des investisseurs et des entreprises qui désirent céder leurs créances commerciales. Vous voulez vendre vos factures clients pour éviter les décalages de trésorerie ? Alors, vous devez procéder comme suit :

  • S’inscrire sur le site d’Edebex en remplissant le formulaire dédié
  • Se connecter à son compte
  • Mettre en vente les factures de son choix (cliquer sur « Vendre », puis insérer les informations liées aux factures)
  • Attendre la validation des factures et leur achat par des investisseurs (email de confirmation transmis)
  • Recevoir les fonds directement sur le compte de l’entreprise

Une fois les factures définitivement cédées, le processus se poursuit :

  • La plateforme informe le débiteur (client de l’entreprise) de la cession des créances commerciales
  • À l’échéance des factures, il règle leur montant directement sur le compte de l’investisseur

En cas de défaut de paiement, la fintech s’occupe du suivi et de la relance auprès du débiteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *