Qui peut utiliser l’affacturage ?

Toutes entreprises (TPE, PME), associations ou établissements ayant un numéro Siret peut utiliser l’affacturage.

Vos clients doivent être des entreprises privées ou publiques avec un Siret également. On ne peut pas mettre en place un contrat d’affacturage pour les entreprises travaillant avec des particuliers (Business to Customer). L’affacturage concerne donc les entreprises travaillant en B to B (business to business) uniquement.
Pendant longtemps, l’affacturage, a eu une mauvaise image, souvent associée aux entreprises en difficulté.

Aujourd’hui, c’est une vraie technique financière qui permet aux entreprises de financer leur croissance lorsque les acteurs habituels comme les banques ne peuvent plus les accompagner.

Les dirigeants ont souvent peur d’avoir recours à l’affacturage vis-à-vis de leurs clients : « Que vont-ils penser si je mets mes factures au factor ? »
Pourtant beaucoup de grands groupes de prestige utilisent l’affacturage. C’est une technique de financement tout comme l’escompte bancaire ou la Dailly.

Savez-vous que 25% des dépôts de bilans sont liés à des impayés clients ?

Grace au factoring, vous allez pouvoir garantir votre poste clients sans être exposé au risque de défaillance de vos clients. Vous allez pouvoir interroger le factor au sujet de vos clients potentiels pour savoir s’ils sont fiables.

Exemple d’une entreprise ayant recours à l’affacturage :

La société Exemple propose du matériel médical à ses clients (grands groupes, collectivités et PME).
Afin de pouvoir maitriser son BFR (Besoin en fonds de Roulement), la société Exemple ne pouvait pas accepter et honorer tous les devis par manque de trésorerie.
Effectivement comment acheter de la marchandise lorsque l’on n’a pas les fonds et que l’on sait que son client ne paiera pas avant 60 jours fin de mois après l’installation ?
L’affacturage lui a permis d’honorer l’ensemble de ses commandes puisque dès que la facture a été émise, la société Exemple a reçu sous 24heures le paiement de 80% du montant TTC de la facture de son client. De plus, la société Exemple sait qu’elle n’aura pas à subir un risque d’impayé en cas de défaillance d’un de ses clients.
Le développement du chiffre d’affaire est donc pérennisé et il n’y a plus de perte de temps avec les relances clients puisque la société d’affacturage s’occupe de ce point également.

Vous pouvez donc vous concentrer sur votre premier métier : la réussite de votre entreprise.