L'affacturage inversé : reverse factoring

Ce système de factoring fonctionne à l’inverse de l’affacturage classique, c’est-à-dire que c’est vos fournisseurs qui vont bénéficier d’un paiement rapide et efficace.


Votre entreprise (le donneur d’ordre), mandate par avance le factor pour payer vos fournisseurs, dès que leurs factures sont prêtes à payer.

Les fournisseurs signent un accord autorisant par anticipation, l’établissement de factoring que vous avez sélectionné, à les payer à votre place.

Votre entreprise peut alors bénéficier d’une ristourne commerciale auprès de son fournisseur. Les fournisseurs facturent l’entreprise (sous forme papier ou électronique).

Votre entreprise donne à son factor les factures et les bons à payer concernés.

Elle rembourse le factor à l’échéance normale des factures.

Quels sont les principaux avantages de l'affacturage inversé (reverse factoring) ?

  • Vos fournisseurs sont payés très rapidement.
  • L'image de votre société s’améliore auprès de vos fournisseurs avec le raccourcissement des délais de paiement.
  • Vous pouvez négocier des rabais commerciaux puisque vos fournisseurs sont payés rapidement, ces ristournes sont souvent supérieures au cout de l’affacturage inversé.
  • Vous pouvez travailler avec une liste de fournisseurs variée
  • Le besoin en Fonds de Roulement (BFR) de votre fournisseur sera réduit et son bilan sera amélioré ce qui vous donnera des arguments complémentaires pour lui donner envie de travailler avec vous !

Quels sont les principaux inconvénients du reverse factoring (affacturage inversé) ?

  • C’est votre entreprise qui supporte le coût du reverse factoring et non votre fournisseur comme en affacturage classique.
  • Les sociétés de factoring mettent en place ce genre de contrat pour les entreprises.
  • Ce type de contrat n’est pas encore très développé en France.

Aujourd’hui seulement 3% du marché de l’affacturage concerne le reverse factoring, de grands groupes de distribution ont d’ailleurs créé leur propre filiale afin de financer leurs fournisseurs. Cette méthode est utilisée depuis de nombreuses années dans le secteur de l’automobile.

En savoir plus : les formes d'affacturage, l'affacturage non notifié